Les aides de la PAJE : primes et allocations

0
169
aides paje pour famille

Vous allez avoir un enfant ou êtes déjà parents ? Sachez que la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE) est un ensemble d’aides financières dont vous pouvez éventuellement bénéficier selon votre situation. Prime à la naissance, allocation de base, congé parental, complément choix du mode de garde… De la naissance jusqu’aux 3 ans de vos enfants, différentes aides existent et sont soumisent à condition de ressources. On vous explique tout, aide par aide !

Allocation de base de la PAJE

Il s’agit d’une aide mensuelle versée à partir de la naissance de l’enfant et jusqu’à l’âge de ses 3 ans, ou 20 ans dans le cas d’une adoption. L’attribution de l’aide se déclenche lors de la déclaration de naissance de l’enfant. Toutefois, pour percevoir cette allocation de base, il existe des conditions de revenus. Les plafonds diffèrent en fonction de la date de naissance de votre enfant car ceux-ci ont changé en avril 2018. Vous pouvez vous renseignez auprès de votre CAF pour savoir si vous êtes éligibles à cette aide, en sachant qu’elle peut aller de 85 euros à 170 euros par mois selon votre situation.

La prime à la naissance

La PAJE propose également une prime à la naissance pour couvrir les coûts importants liés à l’arrivée d’un bébé. Elle est également attribuée sous conditions de ressources et peut s’ajouter à l’allocation de base si vous la percevez chaque mois. Depuis le 1er avril 2018, la prime à la naissance de la CAF a augmenté pour atteindre 941,67 euros pour une naissance et 1883,35 dans le cas d’une adoption. Si vous êtes éligibles à cette prime de naissance, vous la recevrez lors du second mois de votre enfant. Elle concerne les couples mais aussi les familles monoparentales. Si vous avez des jumeaux, triplés ou plus, vous aurez droit à une prime de naissance pour chacun d’entre eux. Sachez que ce sont les revenus de l’année N-2, c’est à dire deux ans en arrière, qui sont pris en compte pour déterminer si vous êtes éligibles. Si c’est le cas, il vous suffira de fournir votre déclaration de grossesse à votre Caisse d’Allocation Familiale durant les six premiers mois de votre grossesse.

L’aide au congé parental de la PAJE

Le congé parental pour s’occuper de vos enfants peut durer jusqu’à trois ans. Durant cette période, vous pourrez arrêter ou réduire votre activité professionnelle et ainsi vous consacrer à vos enfants. Ce congé doit être pris avant les 3 ans de l’enfant pour la mère comme pour le père. Ils peuvent prendre ce congé ensemble ou en alternance, par le biais d’un temps plein ou d’un temps partiel. Selon votre situation, vous bénéficierez peut-être d’une indemnité durant ce congé parental, qui peut aller jusqu’à 396 euros. Rendez-vous sur le site de la CAF pour définir votre situation et vos éventuels droits.

Le Complément du Libre Choix de Mode de Garde

Lorsque vous reprenez le travail, il faut faire garder votre ou vos enfants et cela engendre forcément des coûts. La PAJE offre alors une aide adaptée à cette situation, selon vos conditions de ressources et le nombre de vos enfants. Sachez que le CMG fonctionne pour un enfant de moins de 6 ans confié à une assistante maternelle agréée, une garde à domicile professionnelle ou une micro-crèche. Cette aide ne fonctionne pas dans les crèches traditionnelles car celles-ci calculent déjà leurs tarifs en fonction de vos revenus. L’aide peut aller jusqu’à 467 euros pour les plafonds les plus bas, néanmoins vous financerez au moins 15% du coût de la garde de vos enfants.

N’hésitez pas à consulter ou contacter la CAF de votre lieu de résidence ou de vous rendre sur le site service-public.fr.

LEAVE A REPLY