maman-organisee

Une maman organisée, c’est ce que chaque working-maman aimerait être car c’est l’une des solutions pour rester zen.

En effet, concilier vie personnelle et vie professionnelle est un véritable challenge. Mais déculpabiliser, ça aide. Supprimer les tâches inutiles, aussi.

Pour le reste, on vous donne quelques astuces qui vous aideront à devenir une maman organisée, et surtout rester une maman zen.

1/ On déculpabilise.

On pulvérise la culpabilité. On a choisi d’être une working-maman et c’est très bien comme ça.

La maman parfaite : ça n’existe pas.

Si on ne fait pas tout bien, peu importe. L’important, c’est d’essayer de rester zen autant que faire se peut. On a tout à y gagner et notre petite famille aussi.

Personne ne vous reprochera de ne pas avoir repassé le tee-shirt du petit car cela n’a strictement aucune importance !!

Privilégiez plutôt des moments de qualité avec votre enfant. Mettez en place des petits rituels du soir pour avoir un temps où vous serez complètement avec lui.

2/ Maman organisée : on ne peut pas tout faire

Le repassage, on oublie :

On choisit des vêtements infroissables. Pour les autres vêtements : on défroisse au maximum quand on met le linge à sécher. Tant pis, si la voisine nous prend pour une folle car on secoue et on étire tout notre linge avant de le mettre sur le fil à linge… On met sur cintre chemisier, tee-shirt…

La vaisselle :

Même si on est une maman organisée, on n’est pas obligée de la faire dans les 3 minutes qui suivent le repas ou encore mieux pendant le repas… On considère plutôt que le repas est un moment de détente où l’on prend son temps avec sa petite famille.

La lessive :

Le linge est pré-trié : tout ce qui est foncé est directement mis dans le tambour du lave-linge, le reste dans le panier à linge.
La lessive foncée est donc toujours prête. Un peu de lessive et hop c’est parti.
Quand on sort le linge mouillé, illico-presto, on remplit le tambour avec le linge clair et le linge fragile de bébé, on reprogramme le lave-linge et c’est reparti.

Le rangement de la maison :

Pour le rangement de la maison, on se relit « l’art de l’essentiel » de Dominique Loreau. Et… maman organisée se débarrasse de tous ces bibelots superflus et objets inutiles qu’il faudra dépoussiérer, déplacer, ranger, faire réparer…
Si la maison n’est pas très bien rangée, ce n’est pas grave : on a un bébé… et de toute façon c’est pareil chez les voisins, la maman travaille et ne peut pas tout faire non plus.

3/ Les repas.

Là, on s’organise, la qualité des repas c’est important.

On se prépare une bonne fois pour toutes, une dizaine de semaines de menus à l’aide des menus rapides et/ou que l’on sait bien cuisiner. On l’enregistre sur l’ordi et on imprime la série quand on a besoin. C’est un moyen facile de varier les menus et on ne se pose plus la sempiternelle question « mais qu’est-ce qu’on va manger ce soir« ?

On se sert des légumes surgelés : 10 minutes dans l’eau bouillante et c’est prêt.

Pratiques, ils sont disponibles à tout moment dans le congélateur et déjà épluchés.

Ils permettent également de varier facilement les repas. Leur qualité n’est plus à démontrer. Ils sont souvent meilleurs que des légumes frais, restés sur les étals et dont les vitamines ont été détruites par plusieurs jours de stockage à l’air libre.

On trouve même des surgelés bio désormais.

On se rappelle qu’on n’est pas une mauvaise mère si on a cuisiné un plat le dimanche en grande quantité et qu’on le sert trois fois dans la semaine…

Et, le dimanche soir, c’est relâche : œuf à la coque, pâtes pour tout le monde.

4/ Les courses.

On accompagne notre liste de menus, d’une liste de courses préétablie, qu’on garde précieusement sur l’ordi.

Elle est classée par rayon : crêmerie, boucherie, charcuterie… On la coche selon nos besoins.

Elle nous empêche d’oublier des choses : elle facilite la petite vérification afin de s’assurer que l’on a bien tous nos produits usuels à la maison, avant d’aller faire les courses.

Elle permet de gagner du temps lorsqu’on est dans les rayons car tout est déjà classé.

On choisit le jour -jeudi ?- où il y a le moins de monde  pour faire les courses.

On préfère la supérette où l’on peut faire les courses de la famille en une demi-heure car on connaît bien les rayons, à l’immense hypermarché où il faut faire « 10 kilomètres » pour trouver sa boîte de tomates pelées.

Ou on commande ses courses sur internet. Super papa peut aller les chercher au drive en rentrant du travail.

On ne va pas forcément chercher du pain tous les jours. On sélectionne le très bon boulanger qui fait le meilleur pain du quartier et on le congèle pour le ressortir en fonction des besoins.

5/ Une maman organisée demande de l’aide à super papa

On sollicite super papa pour d’autres choses qu’aller chercher les courses au drive.

On essaie de partager la charge mentale dont il semble qu’elle soit l’apanage des femmes concernant les enfants.

Maman organisée laisse son compagnon faire à sa manière à lui, même si ce n’est pas « SA » manière à elle.

On évoque la charge de travail avec lui afin d’essayer de se répartir les rôles : qui va emmener Louise chez le médecin pour ses vaccins ? Qui s’occupe du certificat médical de Théo pour le sport ?

On utilise les applis pour s’organiser et trouver des outils pour mettre des alertes (les délais pour les vaccins, aller régulièrement chez le dentiste, se rappeler d’amener des gâteaux pour le jour de l’anniversaire à l’école…).

Pour le ménage, on s’y met tous les deux en même temps, chacun à un bout de la maison. Quand on se rejoint, c’est terminé.

De toute façon, comme on a déjà désencombré la maison, on passe moins de temps à dépoussiérer les objets superflus.

6/ Si on rentre à la maison le midi, on s’autorise une petite sieste.

Bébé est à la crèche, chez la nounou ou à l’école maternelle. On profite de ce temps où la maison est calme et on s’autorise une petite sieste de 15 minutes.
Quelques entreprises autorisent la sieste, si c’est le cas de la vôtre, n’hésitez pas à fermer les yeux quelques minutes.

7/ Les petits rituels du soir ou les petits moments de qualité avec son enfant

Le soir, on prévoit un petit SAS de décompression.

On écoute sa musique préférée dans la voiture sur le chemin du retour. On fait une petite promenade à pied pour aller chercher bébé chez la nounou.

On fait le vide pendant quelques minutes ou on se prend une tasse de thé.

Ensuite, après avoir réalisé les tâches incontournables, maman organisée trouve un moment où elle se consacre vraiment à son enfant. Cela peut être le repas du soir qu’on prend tous en famille et où on prend vraiment le temps. Cela peut être le bain pendant lequel on joue avec bébé et on parle avec lui.

Maman organisée et super papa peuvent aussi se relayer chaque soir pour lire une histoire avant que l’enfant ne s’endorme. C’est souvent l’occasion aussi de parler avec lui des petites choses de la journée et de partager un moment agréable.

9/ On prend du temps pour soi.

On laisse le petit au papa et on prend une heure pour aller chez l’esthéticienne ou courir, et on revient zen. On éteint son téléphone portable : on plonge dans un bain moussant, quelques bougies, et on oublie tout…

10/ Maman débordée : on n’oublie pas de préserver son sommeil.

On ne le dira jamais assez, le sommeil est indispensable pour garder un bon équilibre et une bonne santé.

On veille à la qualité de son sommeil qui est au moins aussi importante que le temps pendant lequel on dort.

Même si on est une maman hyper connectée, le soir, on oublie les écrans, smartphones et autres dont la lumière bleue va tromper le cerveau, perturbant l’endormissement et le sommeil.

Dès que les premiers signes d’endormissement (les paupières qui papillonnent, les premiers bâillements), on écoute ses besoins, on se laisse aller et… on « file » se coucher.

En effet, comme nous le rappelle fort justement  Arianna Huffington, journaliste, fondatrice du site d’actualité Huffington Post, et victime d’un accident par manque de sommeil : « Le chemin pour une vie plus productive, plus enthousiaste, plus joyeuse passe par un sommeil suffisant. »

Donc, dormez plus : cela boostera votre productivité, votre créativité et vos compétences, qu’elles soient personnelles ou professionnelles.

 

Et vous ? Quelle astuce de maman organisée avez-vous mise en place pour vous simplifier le quotidien ?

Maman organisée : le secret pour rester zen
5 (100%) 1 vote
PARTAGER
Article précédentHistoires de Papa : L’Erreur de débutant
Article suivantTémoignage : Comment voyager avec un bébé
Claudine

Je suis une maman d’expérience, working-maman qui essayé de concilier pendant de nombreuses années, avec plus ou moins de bonheur sa vie de maman, sa vie de femme et sa vie professionnelle. Je souhaite vous faire partager ces petits conseils, ces petites astuces qui facilitent la vie d’une working-maman, mais également évoquer ces doutes qui assaillent tous les parents.

Laisser un commentaire